Programme 2020


Tous les soirs du 20 au 25 Juillet 2020

Ce qui aurait dû être en 2020…


Lundi 20/07 I 21:15 à Poseidonia (villa Saint Paul)

Entrée 5€

 Walter Romero – Tango

Walter Romero revient en Grèce pour présenter son nouvel album et revisite des morceaux de ses trois précédents  avec Roman Gómez et Kostas Zigkeridis. Homme de lettres, spécialisé en Français, un expert de Proust et un « vaurien » comme Discépolo et Magaldi: Walter Romero est tout cela, ainsi qu’une voix  connue des « quartiers » de Buenos Aires et des salons du monde. Soutenu par le remarquable duo Gómez / Zigkeridis, ce soir à Syros ce tour de chant promet d’être inoubliable avec un répertoire de tangos mémorables. Romero chante sans interruption depuis 1999 dans le plus important théâtre de tango de Buenos Aires. Considéré comme un artiste inclassable du genre, il a réussi à échapper aux catégories habituelles en offrant une expression artistique de la chanson reliée à une littérature à la fois populaire et sophistiquée. En mélangeant la musique en tant qu’interprète, il essaie d’unir l’univers du tango à la riche tradition de la littérature argentine. Il a sorti quatre albums: Charlemos, Guapo, Romero chante Romero et Buffo! Il a fait des tournées en Turquie, Grèce, Italie, Espagne, France, Colombie, Chili et Uruguay.

 Démonstration de danse brésilienne avec Ioanna Aspiotis et Lucas Graciano – Forro Atenas

 MARÉS TRIO I première fois en Grèce

Marés trio est une collaboration entre un musicien de jazz brésilien et deux musiciens de jazz italiens. Premier album Nuuu! sorti sous le label Notami Jazz en 2019, le Marés trio propose un répertoire original écrit pour une instrumentation accordéon, basse acoustique et batterie. L’accordéoniste brésilien Guilherme Ribeiro, le bassiste italien Giacomo Dominici et le trio de batteurs italien Alessandro Pivi sont les Marés qui offrent une judicieuse combinaison de saveurs brésiliennes et de tradition italienne de jazz.
En tant qu’invité spécial pour l’album Nuuu! compte également le saxophoniste ténor brésilien basé en Italie Gledson Zabote sur certains morceaux: les temps forts de la samba en 3 Peacefulness, la bossa nova Nuuu!, La valse jazz Serelepe et la ballade Distancia.
  • Guilherme Ribeiro: accordéon
  • Giacomo Dominici: Bass
  • Alessandro Pivi: Batterie


Mardi 21/07 I 21:15  à Kini (port)

entrée gratuite

 Danai & Io

« Viens ! Il n’y a d’honnête que le bonheur »
une voix et un accordéon racontent
Io joue de l’accordéon et Danai chante. Toutes les deux grecques et francophones, elles vivent à Athènes depuis 2016, où elles fondent le duo Danai & Io. Elles prêtent une attention particulière à la manière de raconter et d’interpréter reprises et compositions originales. Elles privilégient les histoires à la première personne – au singulier comme au pluriel – qui nous parlent de l’existence et de l’identité.
Qui n’aime pas les histoires ? Les histoires transcendent les différences culturelles, linguistiques et générationelles ; étrangement, elles nous appartiennent autant de manière singulière que profondément collective. Danai & Io proposent une performance musicale mêlant accordéon et voix, et puisant son inspiration principalement dans le répertoire de deux poètes intemporels : Georges Brassens et Jacques Brel.
Chansons françaises et musiques du monde s’inscrivent dans un fil narratif en langue grecque. Un programme musical qui lie :
    • l’Athènes du siècle dernier, au travers d’arrangements de Hatzidakis et d’Arletta
    • des traditions populaires, au travers de mélodies celtes et de fados portugais
    • des chants d’émigrants et de voyageurs, de Smyrne à la musique folk américaine.
    • des chansons contemporaines anglo-saxones et espagnoles.
  • Danai Tezapsidou : voix
  • Io le Moller: accordéon


Mercredi 22/07 I 21:15 à Finikas (Nouvelle Place)

entrée gratuite

 David Yengibarian Trio I première fois en Grèce

David Yengibarian est né en 1976 à Erevan, en Arménie. Il a commencé ses études d’accordéon à l’école de musique d’Erevan.
Le Trio David Yengibarian interprète principalement des compositions originales inspirées de la musique folklorique arménienne, caractérisées par une improvisation typique du jazz et fortement marquée par des mélodies et des modalités de la tradition arménienne. La musique de David Yengibarian progresse dans la recherche de nouveaux rythmes, exaltant les rythmes asymétriques influencés par la musique traditionnelle d’Europe de l’Est.
Le Trio, tout en se produisant, recherche la réaction du public et improvise avec humour et en même temps, avec une gravité provocante. Tangos arméniens, ballades expérimentales et virtuosité balkanique sont des créations distinctives du groupe.
Le Trio enregistre prochainement son nouvel album «Mariage» avec Màrk Badics, batteur issu du milieu funk, rock, jazz, Istvàn Bata bassiste, membre de plusieurs groupes ethno, pop, jazz et avec Miklòs Lukàcs, l’un des joueurs de cimbalom les plus talentueux de Hongrie.
Cet été, le Trio se produira avec le célèbre saxophoniste Tony Lakatos.
  • David Yengibarian: accordéon
  • Árpád Vajdovich: Contre-basse
  • Mark Badics: Batterie


Jeudi 23/07 I 21:15 à Poseidonia (villa Saint Paul)

entrée gratuite

 Scène ouverte

Mini bar & snacks
Comme chaque année, une scène ouverte est mise en place pour les accordéonistes venus sur l’île pour participer au Festival. Durant cette soirée, ils ont l’opportunité de jouer devant un auditoire et de faire des rencontres et des échanges musicaux… Cette scène est ouverte à tous les musiciens locaux, invités et touristes etc. quel que soit leur instrument.

Vendredi 24/07 I 21:15 à Chroussa (Parc de l’Eglise Faneromeni)

Entrée 10€ (tarif plein)/ 5€ (Enfants, étudiants, handicapés, sans emploi)

 Los de la Isla

Chants et musique d’Amérique latine, voyage en Argentine, au Mexique, à Cuba et ailleurs, avec accordéon, guitares et deux voix.
  • Nikos Aperguis: accordéon
  • Panos Dramytinos: guitare
  • Agueliky Kokiny: guitare, mandoline, voix
  • Réna Vergou: voix

 

 dRom

dRom signifie « route » en langue rom. dRom est également le véhicule musical de Thanos Stavridis qui voyage dans les Balkans depuis plus de 4 ans.
dRom est un groupe qui aime voyager dans l’espace et le temps. Il puise des sons et des arômes dans des airs gitans d’hier et les marie avec des saveurs balkaniques et des flux de musique contemporaine. À un rythme effréné, il improvise avec énergie, traçant un itinéraire qui part de l’Épire, passe par Thessalonique, Skopje, Sofia, Belgrade et atteint Bucarest. On y retrouve les compositions musicalement familières et originales de Thanos Stavridis tirées de son premier album personnel « με μια βαλίτσα όνειρα« , ainsi que du nouveaux morceaux.
Dans leur voyage, la clarinette, le saxophone, l’accordéon, les guitares, la basse et la batterie ravivent et perpétuent l’esprit des balkans. Après avoir présenté leur travail dans des festivals de jazz et de musique du monde avec succès et reçu des critiques dithyrambiques en Grèce, à Chypre, en Bulgarie, en Macédoine du Nord, en Hongrie, en Belgique, ils viennent à Syros pour enflammer le public avec leur rythme effréné.
À leurs côtés, Ria Ellinidou, l’une des nouvelles voix féminines combinant les traditions de l’Est et des Balkans avec le son et la fraîcheur d’aujourd’hui; leur voix sur leur prochain disque qu’ils enregistrent.
  • Thanos Stavridis : accordéon
  • Vassilis Athanassiou: clarinette saxophone
  • Yiannis Karakalpakidis: guitare électrique
  • Yioti Kourtsoglou: basse électrique
  • Christos Tassios: set de percussions
  • …et Ria Ellinidou: voix


Samedi 25/07 I 19:00 à Ermoupolis

entrée gratuite

 Un événement l’après-midi dans la rue piétonne d’Ermoupolis

Les accordéonistes sont dispersés en petits groupes dans la rue marchande d’Ermoupolis, suivis d’une présentation des stages de la semaine.
Forró Atenas, Ioanna Aspiotis et Lucas Graciano seront avec nous pour cet fin d’après-midi pour nous faire danser leforró, la musique préférée du Brésil. 


ATELIER DE RÉPARATION D’ACCORDEON ET EXPOSITION

Du lundi au samedi, ils seront ouverts à la villa « Saint Paul » à Poseidonia

Comme chaque année, Panagiotis Zafeiriou  met en place un atelier de réparation d’accordéons et une exposition de cet instrument et sur le monde de la musique, avec des instruments, des livres, des partitions, des photos et plus encore.