Festival 2017


 

31 juillet – 5 août 2017

Depuis 2012 tous les accordéonistes d’été de Grèce et d’ailleurs se donnent rendez-vous à Syros, pour partager leur passion de la musique.

Cette année le Festival nous a offert l’occasion d’explorer les racines de l’accordéon et ses itinéraires à travers le temps, ainsi que les influences qu’il a reçues de la musique traditionnelle de l’Est aux rythmes contemporains de l’Occident. En effet, nous allons au delà des frontières grecques, en faisant de la France, son invité d’honneur.

Tous les jours, pendant une semaine, des stages, des expositions, des ateliers et des conférences sont programmés pour tous, et auxquels participent étudiants, artistes confirmés ou amateurs  et d’autres musiciens de tout âge et de tout niveau, avec chaque soir, des concerts organisés sur differents lieux de l’île qui confèrent à chaque découverte musicale une atmosphère estivale unique.


Lundi 31/07 : Place d’Ano Syros

21h15- entrée gratuite

« BAM » … des Balkans à la Méditerranée orientale

Voyage musical au coeur de la Grèce en partant des Balkans jusqu’aux côtes de la mer Egée, avec le groupe « BAM ».

BAM” : 

  • Charoula Tsalpara (accordéon), 
  • Glavkos Smarianakis (violon), 
  • Theodora Athanasiou (guitare)

Mardi 01/08 : Ecole de Finikas 

21h15 – entrée gratuite

Musette, Swing & Latino 

Petit tour du monde musicale : le départ sera donné des flonflons français par le jeune virtuose Arthur Bacon, accompagné à la guitare de Spyros Papanikola. Ils passeront le relais au groupe « Viaggio » qui nous entrainera sur des airs connus de valses, de tangos aux rythmes endiablés et pour arrivée en Grèce.

Une dégustation de produits locaux est organisée durant la soirée.

Musette sauvage” : Arthur Bacon (accordéon) & Spyros Papanikola (guitare)

Viaggio” : Morfo Tsaïreli (chanson), Panagiotis Zafeiriou (accordéon), Spyros Papanikola (guitare)


Mercredi 02/08 : port de Kini

21h15 – entrée gratuite

Scène ouverte

Pour tous les musiciens, accordéonistes ou pas.


Jeudi 03/02 : villa Saint Paul de Poseidonia

21h15 – entrée gratuite

« Tzares » … de Smyrne à Constantinople 

Dans un jeu d’équilibre entre l’accordéon et la guitare, le groupe « Tzares » nous offre un concert avec les premiers Rebetiko d’Izmir à Istanbul, au temps où ces villes se nommaient encore Smyrne et Constantinople.

Pour l’occasion, un bar est ouvert avec différentes bouchées apéritives issues de la gastronomie grecque.

Tzares” : Kostas Nikolopoulos (accordéon), Andriana Angelopoulos (chanson) et Christos Papanagiotou (guitare)


Vendredi 04/08 : stade de Pagos

21h15 – entrée: 5€

« Rebetien »… pour une fête « à la Grecque »

Quatre musiciens  nous invitent à danser, à chanter sur des airs populaires grecs et à revivre ses plaisirs d’antan qui transforment un moment festif en une experience unique et inoubliable.

Pour l’occasion, un bar est ouvert avec des collations.

Rebetien


Samedi 05/08 : les rues d’Ermoupoli

19h30 – gratuit

Accordéon dans les rues

Parce qu’ils sont venus de toute la Grèce et d’ailleurs. les accordéonistes participants aux stages joueront en petits groupes dans les rue d’Ermoupolis avant de tous se réunir et de présenter leurs travaux de fin de stage.


 Et tout au long de la semaine à villa Saint Paul de Poseidonia

  • Exposition d’instruments de musiques, de partitions et de CDs
  • Atelier de réparation avec Panagiotis Zafeiriou
  • et differentes conférences dont le programme sera prochainement communiqué.

3 stages autour d’un thème commun :

« la musique populaire urbaine en Grèce et en France »

STAGE 1  :  “Accordéon : de la Grèce orientale à la Grèce occidentale

Enseignante : Haroula Tsalpara

Xaroula

L’accordéon, son rôle et son évolution dans la musique populaire et en particulier dans les centres urbains de la Grèce durant la première moitié du 20e siècle.

L’accordéon a couvert une large zone de la Méditerranée orientale aux Balkans, au milieu du 19e siècle, et s’est adapté aux spécificités des différentes musiques populaires de chaque région, comme d’autres instruments qui proviennent d’Europe Centrale. Instrument facile, léger et pratique, il a été largement adopté par les musiciens populaires qui pouvaient ainsi jouer et chanter partout, de façon autonome et indépendante.
L’objectif de ce stage est d’éclairer ce “Jeu musical” populaire, son répertoire et son évolution avec comme repère les premières apparitions discographiques de l’accordéon sur 78 tours jusqu’à ce qu’il soit pratiquement remplacé par l’orgue électrique après les années 1950.
Le stage est destiné aux accordéonistes amateurs et professionnels, aux amoureux ou même aux curieux de cette façon particulière de jouer dans ce petit coin du monde. Chaque jour, un morceau de musique, tiré du riche répertoire de l’accordéon en Grèce, sera abordé afin de travailler les gammes populaires, le rythme, l’accompagnement et l’improvisation (Hijaz, Zeibekiko, Tsifteteli, Sirto).

Les partitions des oeuvres enseignées seront envoyées avec des échantillons audio avant le stage.
Le premier jour comprendra un court aperçu théorique avec la partitipation de Theodora Athanasiou pour les modalités des styles musicaux de Grèce.


 STAGE 2  :  “Musette, Swing, Improvisation »

Enseignant :  Arthur Bacon

Arthur Bacon

Arthur Bacon

Le stage d’accordéon se tournera d’abord vers l’improvisation en partant du son brut pour arriver jusqu’aux gammes et aux accords. Arthur Bacon propose aux participants de se pencher sur l’intérieur du son, ce qui se passe en dedans de ce fameux accordéon. Partant de la matière sonore pour arriver aux flonflons et aux envolées virtuoses de la valse musette. Nous aborderons les maîtres du genre (Gus Viseur, Joe Privat, Tony Murena…) et des influences aussi vastes que Jacques Brel, Django Reinhardt, et Jimi Hendrix.
Il s’agira d’apprendre à écouter, à répondre, à se taire puis à crier. En bref nous allons chauffer Marcel, donner du flonflon et faire crisser la boite à frisson.
Thèmes abordés :

  • Développement du jeu en groupe (interaction/improvisation/écoute)
  • Harmonisation, variation et improvisation dans le style swing musette
  • Modes d’accompagnements swing/valse
  • Apprentissage de morceaux du style Musette
  • Analyse harmonique

Il sera proposé aux participants des morceaux en amont du stage (qui leur seront envoyé par mail sous forme de partitions et d’enregistrements) afin de pouvoir se consacrer pleinement au jeu une fois sur place.

Synthèse des connaissances et développement d’outils visant à rendre autonomes les stagiaires sur :
l’analyse / l’improvisation / la composition / l’arrangement

References de stages :

Festival Roubaix à l’Accordéon (France), Festival Accordéons – nous (à Trentels, France) , Festival du Grand Soufflet (à Rennes, France), Festival du Printemps des Bretelles (à Illkirch France), École de musique de Couëron(France), Médiathèques de Strasbourg(France).


STAGE 3  « Chanteurs Narratifs »

Enseignante :  Avgerini Gatsi

Αυγερινή Γάτση

Αυγερινή Γάτση

A travers des ballades et poèmes métriques, nous construirons notre propre pluralité de codes et d’harmonies des voix tout en chantant les rythmes des paroles. La libération des résonances qui résident dans chaque endroit de notre mémoire collective, devient un appui pour raconter notre histoire.
Nous travaillerons en groupes sur des maqâm (échelles mélodiques orientales), des gammes populaires,
l’improvisation sur des sujets comme la terre et l’eau, à la lumière des mots, des consonnes et des voyelles de couplets connus ou personnels.
Nous parcourons avec nos voix les chemins sinueux du monde libre des résonances de la nature et de nos chants.
Nous pratiquerons les techniques de respiration et d’articulation, nous nous exprimerons musicalement par des jeux de rythme et de mouvement, nous chanterons en transfigurant la douleur et le plaisir, l’ivresse et la solitude de nos ancêtres.
Coordonner corps et l’esprit invitant la conscience et de l’émotion.
L’atelier est destiné aux chanteurs et/ou musiciens professionnels et amateurs qui souhaitent travailler avec leur voix.
L’atelier sera en interaction avec les laboratoires de Charoula Tsalpara et Arthur Bacon.


—– BIOGRAPHIE DES ENSEIGNANTS —-

Haroula Tsalpara

Haroula Tsalpara, née à Athènes. À l’âge de sept ans, elle suit des leçons de piano au « Conservatoire d’Athènes » dans la classe de G. Michailidis. En 2004, elle est dans les dix premières du département de musique de l’Université d’Athènes. En 2005, elle étudie la musicothérapie (méthode Nordoff-Robbins) cours annuel dirigé par Maria Froudakia. Dès la fin de sa formation, elle intègre bénévolement un groupe de musicothérapie pour l’institution PIKPA à Voulas. En 2008, elle obtient son diplôme en harmonie au Conservatoire grec, classe d’E. Tzerahi et poursuit ses études théoriques supérieures. Deux ans plus tard, en 2010, elle est reçue avec mention en « Countrepoint ». Durant la même année, elle est diplômée du département de musique. En 2011, elle termine ses études de piano et reçoit avec la plus haute des mentions, le Diplôme du Conservatoire Orfio d’Athènes, classe de G. Michailidis.

En 2005, elle commence à travailler sur la musique populaire et traditionnellenGrecque. En 2007, elle découvre et depuis lors, étudie les grands interprètes féminins des chansons grecques populaires, telles que Roza Eskenazi, Rita Abatzi, Stella Haskil, Sotiria Bellou, Ioanna Georgakopoulou, Daisi Stavropoulou, etc. A partir de 2011, elle travaille en tant que chanteuse et musicienne ce qui lui permet d’acquérir des connaissances pratiques autour de la musique populaire grecque. En 2013, elle commence à jouer de l’accordéon, sous l’encadrement de A. Tsekouras, puis d’ I. Vavatsikas. Elle travaille avec de nombreux artistes éminents et monte différents groupes de musique. Depuis 2013, elle fait une recherche sur l’identité du Piano Grec dans les orchestres de musique populaire urbaine du 20e siècle. Ce travail appelé «PianOLAterna», se poursuit jusqu’à présent et est présenté tous les samedis, après-midi à Athènes à « l’Ouzeri Lesvos ».

Xaroula est un membre des groupes « Bam » (« Μπαμ ») avec Th. Athanasiou et G. Smarianaki et “Banda Jovanica” avec K. Korkovelos, G. Niarhos et G. Smarianaki. Elle continue également sur sa recherche “PianOLAterna” et travaille avec d’autres artistes qui ont comme point de référence la musique sur gramophone et la musique traditionnelle de Grèce et de Méditerranée orientale.


Arthur Bacon

Αccordéoniste-compositeur
Après avoir suivi la classe de Jazz du conservatoire de Strasbourg (avec Eric Watson et Marcel Loeffler) il achève ses étude au Jazz-Institute de Berlin (avec Greg Cohen et John Hollenbeck).
Multipliant les collaborations, on le retrouve à Berlin et à Bruxelles dans des projets allant de l’électro à la musique bruitiste. Mais c’est avec Zakouska (gypsy jazz) et The Summer Rebellion (freak-blues) que son jeu d’accordéon trouvera une vrai personnalité. Après trois albums et quelques années de tournée avec ces deux formations, il se révèle être un accompagnateur cabossé et un improvisateur féroce, il est de ces musiciens qu’il faut voir, sur scène ou ailleurs, pour apprécier la musique qu’il dégage. Il anime régulièrement des master class en France et en Belgique sur l’accordéon et les méthodes d’improvisations.


Avgerini Gatsi

Avguerini Gatsi est née en 1989 à Athènes et est originaire de l’Épire.
Elle a commencé avec le piano à huit ans avec Maria Stoupi et a ensuite fait son collège et son lycée à l’école de musique de Pallini, où elle a étudié la théorie et la pratique de la musique byzantine et européenne (harmonie), le Ney et le Saz.
Après le lycée, elle travaille trois ans la théorie de la musique modale (maqâm) au Conservatoire d’Athènes avec le professeur Kristos Tsiamoulis et continue le Ney avec Haris Lambrakis. Puis, elle étudie au département des études de musique de l’Université d’Athènes et participe à l’orchestre département de musique traditionnelle pendant quatre ans.

De 2007 à 2012, elle participe à des stages en ”Houdetsi” en Crète à l’atelier « Lavinthos » avec les professeurs: Omer Erdogdular (Ney), Yurdal Tokcan (oud), Zohar Fresco (rythme), Mercan Erzincan (chanson Halka turque), Ross Daly (composition-maqâm) et Socrate Sinopoulos (maqâm).

A partir de 2012, elle dirige la chorale de chant traditionnelle « PERPEROUNA », et depuis 2013 enseigne le chant, l’improvisation dans les rues et maqâm (AMAN) dans des stages d’été musicaux à Ikaria et à Samos.
Les cinq dernières années, elle est dans le groupe “Rebetien”  et plus récemment, dans le groupe vocal  “Bilia faux” dans lequel elle se charge de l’orchestration et l’adaptation des voix. Elle a travaillé avec : Alexander Papadimitrakis, Michael Kouloumis, Manousos Klapakis, Eugene Voulgaris, Thimios Atzakas Dimitris Brendan, Mary Ploumi, Stephen Filos, Santouristas Band, Elektrobalkana, Vassili Skoutas, Dimitris Mitarakis etc.